Nos 5 conseils pour choisir le meilleur poêle à granulés

Le poêle à granulés connaît actuellement un très grand succès du fait qu’il représente une façon efficace et économique de se chauffer, sans oublier son côté écologique.

Cependant, il faut garder à l’esprit que selon vos besoins, vous ne pourrez pas vous contenter du premier appareil venu.

Il sera effectivement indispensable que vous preniez le temps de bien étudier chaque équipement afin d’être certain que celui pour lequel vous opterez sera celui qui répondra à l’intégralité de vos exigences.

nos 5 conseils pour choisir votre poele a granules

Nous sommes conscients que cette tâche n’est pas la plus facile qui soit.

C’est pourquoi nous avons tenu à vous apporter notre expertise en vous listant nos 5 conseils pour choisir le meilleur poêle à granulés, ce qui vous permettra d’entamer vos recherches sur de bonnes bases.

Ainsi, dans quelques instants, après avoir pris le temps de lire cet article, vous saurez très précisément comment procéder pour trouver l’appareil qui vous apportera la plus inoubliable satisfaction.

Nos 5 conseils pour choisir le meilleur poêle à granulés

Avant de vous lancer dans la recherche du meilleur poêle à granulés à vos yeux en suivant les conseils qui vont suivre, il est important que vous preniez le temps au préalable de bien identifier vos besoins.

Vous aurez effectivement besoin de réaliser une petite étude pour vous orienter plus facilement vers un équipement qui vous satisfera au plus haut point.

Pour cela, notez par exemple la superficie de chaque pièce de votre logement, l’exposition de ce dernier ou bien encore le type de vitrage de vos fenêtres.

Ensuite, fixez vous un budget maximal à ne dépasser sous aucun prétexte, tout en prenant en compte le fait que, comme nous le verrons ci-dessous, quelques dépenses supplémentaires peuvent s’imposer en plus de l’achat de l’équipement en lui-même.

Le type d’installation

Bien évidemment, le premier critère à prendre en compte concerne le type d’installation d’un poêle à granulés.

Dans ce domaine, il existe deux possibilités qui concernent l’échappement de l’air.

Soit celui-ci se fait par le toit de votre logement, soit de façon verticale par le mur.

choisir un poele a granules

Mais dans tous les cas, cet échappement se fera bien entendu via un tuyau qui évacuera la fumée et fera entrer de l’air froid, nécessaire à la bonne combustion des granulés.

Faites donc très attention à bien peser le pour et le contre de chaque type d’installation, en prenant notamment en compte les normes en vigueur dans votre commune, et en veillant à ne pas incommoder votre voisinage.

La technologie du poêle à granulés

En ce qui concerne le poêle à granulés, il existe actuellement trois technologies différentes qui ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.

Afin que vous soyez en mesure de visualiser laquelle d’entre elles est susceptible de répondre le mieux à vos attentes, nous avons eu à cœur de vous les présenter ci-dessous.

  • Le poêle à granulés à convection naturelle : Il s’agit d’un équipement qui n’est pas doté de ventilateur permettant une évacuation plus rapide de la fumée et une combustion plus efficace des granulés. Un tel appareil est notamment conseillé pour les petits logements et pour les personnes ne souhaitant pas être obligées de subir le bruit sourd d’une ventilation en permanence.
  • Le poêle à granulés ventilé : Ce type de poêle est l’inverse du précédent, c’est à dire qu’il est équipé d’un ventilateur dont l’intensité est la plupart du temps réglable sur une échelle d’une intensité allant de 1 à 5. Évidemment, il n’est pas obligatoire de laisser le ventilateur fonctionner en permanence. A l’aide d’une simple télécommande, il vous sera possible de l’éteindre tout en permettant à votre poêle à granulés de fonctionner malgré tout.
  • Le poêle à granulés canalisable : Si votre habitation est spacieuse et que vous souhaitez faire de réelles économies sur vos factures énergétiques liées à votre chauffage, alors ce type de produit peut vous intéresser. Il fonctionne sur le même principe qu’une climatisation multi-split, à savoir que des tuyaux seront installés dans les murs ou les plafonds de votre logement. Ensuite, plusieurs ventilateurs s’occuperont de conduire la chaleur au sein de ces tuyaux pour que chaque pièce puisse être réchauffée. Toutefois, un tel équipement est plus onéreux et plus bruyant, bien qu’il soit également possible de régler ou éteindre chaque ventilateur qui le compose indépendamment.

La puissance

La puissance du prochain poêle à granulés que vous choisirez dépend de nombreux critères tels que le niveau général d’isolation de votre logement ou la situation géographique par exemple.

Concrètement, seul un professionnel sera en mesure d’estimer vos besoins à ce niveau.

Cependant, il est nécessaire de comprendre ce qu’implique précisément la puissance d’un poêle à granulés, ce qui vous permettra de mener une réflexion plus efficace.

Voici les deux critères qui définissent la puissance d’un poêle à granulés.

  • La puissance minimale : Aussi appelée “ralenti”, la puissance minimale d’un poêle à granulés correspond à la capacité de l’appareil à atteindre une capacité de chauffe minimale régulière. Cet indicatif est d’une extrême importance puisque de lui dépend notamment la constance de la température de votre logement.

choisir le meilleur poele a granules

  • La puissance maximale : Cette donnée vous sera communiquée par l’installateur à qui vous ferez appel. La puissance maximale doit être adaptée aux spécificités de votre logement. Généralement, elle est comprise entre 60 et 120 watts pour un mètre carré. Ainsi, si vous avez besoin de 70 watts par mètre carré et que votre logement fait 100 m², vous devrez vous orienter vers un modèle de 7 Kw, correspond à la multiplication de la puissance au mètre carré par la superficie.

Le prix du poêle à granulés

L’acquisition et l’installation d’un poêle à granulés représentent effectivement un gros effort financier.

Dans le meilleur des cas, il vous faudra débourser au minimum 3000 euros, mais cette dépense peut facilement être doublée voire même triplée selon le modèle que vous aurez choisi.

Toutefois, il est vrai que le prix d’un poêle à granulés ne doit pas forcément vous faire peur puisqu’il s’agit là d’un investissement qui sera rentabilisé en une dizaine d’années seulement car vos factures énergétiques fondront dorénavant comme neige au soleil.

Les frais annexes

Enfin, lors du choix d’un poêle à granulés, il est aussi primordial de prendre en compte les éventuels frais annexes auxquels vous devrez faire face.

En premier lieu, vous devrez évidemment faire appel à un artisan qui viendra mettre votre matériel en place, et qui vous facturera cet acte entre 1500 et 3000 euros selon la complexité du chantier.

Ensuite, il sera nécessaire que vous rachetiez régulièrement des granulés en grande quantité, ce qui sera tout de même moins cher que le bois ou le fuel.

Enfin, il est également obligatoire de veiller au bon entretien d’un poêle à granulés.

Pour cela, vous n’aurez d’autre choix que de faire appel à un artisan.

Toutefois, n’hésitez pas à poser la question à celui qui viendra installer votre matériel puisqu’il pourra probablement vous proposer un contrat d’entretien avec des tarifs avantageux.